On retrouve de nos jours de nombreux livres sur l’électronique et l’électricité appliquées à l’automobile. Malheureusement, bon nombre d’entre eux décrivent les différentes étapes d’un diagnostic auto de manière théorique dont les sujets peuvent devenir très vite complexes. Pour mieux comprendre les divers éléments ainsi que le vocabulaire rattaché procédé, voici un petit guide qui devrait grandement vous aider.

Effectuer un diagnostic auto chez un spécialiste:

Il n’est pas toujours facile de savoir ce qui cause le dysfonctionnement de votre véhicule et d’où provient ce dernier. Est-ce un trouble électrique, mécanique ou les deux ? Pour y voir plus clair, nous vous présentons les six étapes que le professionnel en diagnostic auto effectuera dans l’ordre pour réussir à trouver l’origine du problème et le réparer:

Étape 1: Vérification et confirmation

Il s’agit de l’étape du diagnostic auto qui permettra au spécialiste de vérifier l’existence d’un problème. En fait, cela est comparable à une visite chez le médecin. Le mécanicien prendra le temps de faire une analyse approfondie de votre véhicule et vous questionnera sur les différents problèmes ou bruits que vous avez remarqués.

Étape 2: Définition du problème

Une fois l’analyse préliminaire complétée, le mécanicien sera alors en mesure de définir l’origine du problème, peu importe où ce dernier se situe. Sachez qu’un trouble peut survenir tant sur un circuit principal que sur un sous circuit.

Étape 3: Isolation des endroits

À cette étape, le spécialiste du diagnostic auto procédera à d’isolement du problème dans un circuit ou dans un sous-circuit électronique ou électrique.

Étape 4: Réparation

Il s’agit de l’étape où votre spécialiste en diagnostic auto attaque la réparation du circuit ou du sous-circuit causant le problème.

Étape 5: Vérification finale

La vérification est l’étape finale. En effet, c’est le moment où votre professionnel de diagnostic automobile vérifie que la réparation à réellement fait disparaître le problème détecté et que votre véhicule fonctionne adéquatement.

Effectuer un diagnostic auto par soi-même:

La partie électronique des véhicules est composée de 15 à 20 boîtiers qu’on nomme des calculateurs. Ces derniers communiquent entre eux par l’intermédiaire d’un calculateur central.

Pour effectuer votre diagnostic, il vous faudra brancher la prise diagnostic du véhicule à un boîtier OBD. Il s’agit en fait d’un conducteur pouvant recueillir des informations des calculateurs transmises à un ordinateur (par câble USB) ou à un smartphone (par wifi ou Bluetooth).

Nous vous rappelons que pour que votre véhicule soit toujours au top, il est toujours préférable d’aller faire un diagnostic auto chez un professionnel du domaine tel que Trans-Mico.